Bilan après les trois mois de voyage !

Ce dernier mois de voyage m’a permis de relier Vienne à La Valette, en passant par Bratislava, Ljubljana, Zagreb, Budapest, Bucarest, Sofia, Istanbul, Nicosie, Athènes et Rome. Il s’agissait donc de la partie la plus dense du voyage, à la fois en termes de trajets et de rencontres. S’il fallait trouver une logique à cette division en trois parties, je retiendrai que les pays d’Europe occidentale m’ont montré que le projet européen demeurait centré sur une diversité évidente, puis que l’attachement à la liberté avait permis de relier les pays de l’est après la chute de l’URSS, et enfin que le défi de l’Europe était de maintenir cette solidarité qui est aujourd’hui mise à l’épreuve.

Le projet n’est pas terminé, puisque le montage des dernières interviews et la réalisation du documentaire vont m’occuper pendant plusieurs mois encore, mais le voyage s’achève bel et bien ici ! Je ne réalisais pas que j’allais le faire juste avant de partir, et je ne réalise toujours pas que j’ai visité les 27 capitales de l’Union européenne ainsi que Zagreb et Istanbul au cours de ces trois derniers mois. J’y vois la preuve de la densité et de l’intensité de l’aventure que j’ai eu la chance de vivre !

 

Le calendrier et la météo

En réservant la Méditerranée pour le début de l’été, je m’attendais à avoir chaud. Je ne fus pas déçu, notamment à Chypre et Malte ! Le relatif mauvais temps rencontré à Sofia et les moments de récupération ont eu un effet positif, car voyager et réaliser des interviews avec une forte chaleur s’est révélé être beaucoup plus éprouvant !

 

Les voyages et l’hébergement

J’ai utilisé un nouveau Pass Interrail de Vienne à Istanbul. Je retiens notamment le trajet de Vienne à Ljubljana, qui fut le plus productif avec six entretiens montés en cinq heures ! Le grand moment était toutefois le train de nuit entre Sofia et Istanbul, qui justifie à lui seul les fonds structurels accordés à la Bulgarie pour la modernisation de son réseau de transports ! 1h30 de retard au départ (avec des ouvriers travaillant sur le wagon jusqu’au dernier moment !), pour une arrivée 3h30 après l’heure indiquée sur le billet ! Entre temps, quarante minutes d’attente en tshirt-short au poste frontière d’Edirne pour contrôler tous les passeports et visas des passagers (au passage, je n’ai toujours pas compris pourquoi je n’ai pas eu besoin de visa en tant que Français, alors que les Espagnols devaient payer 15 euros pour entrer en Turquie). Après Istanbul, je n’ai eu que des trajets en avion.

Concernant l’hébergement, il a été nécessaire de passer quelques nuits en auberge de jeunesse. Je recommande tout particulièrement l’Hostel Mostel de Sofia, qui mérite réellement toutes les récompenses internationales qu’il a reçues. Je dois aussi remercier tous ceux qui m’ont accueilli chez eux, parfois sans me connaître autrement que par facebook : Aurélien et Marine (Vienne), François (et tous les autres, à Zagreb), Véra (Budapest), Erdem (Istanbul), Jean-Baptiste (Nicosie) et Enora (Rome).

 

Les visites des capitales

Douze villes en trente quatre jours. Quelques lieux ont retenu mon attention plus que les autres : le Musée Leopold de Vienne, la « tour OVNI » de Bratislava, le Triple pont de Ljubljana (même s’il était impossible d’en faire une photo correcte), le quartier de Gradec à Zagreb, le Parlement hongrois à Budapest, le centre historique de Bucarest, la cathédrale Alexander Nevski de Sofia, Aya Sofya à Istanbul, la cathédrale/mosquée Sainte-Sophie de Nicosie, l’agora et l’Acropole d’Athènes, le Palatin que je n’avais jamais visité lors de mes précédents séjours à Rome et… la petite crique au bout de la péninsule de La Valette où je me suis baigné pour fêter la fin du voyage ! Je vous renvoie à la page facebook pour retrouver toutes les photos !

 

Les rencontres

Encore une fois, ce qui me réjouis le plus, c’est d’avoir rencontré plus que quatre-vingt jeunes à travers l’Europe, et d’en avoir déjà revu certains lors d’autres étapes (Ivaylo à Sofia et Jakob à Malte). Je voulais d’abord remercier ceux qui m’ont aidé dans l’ombre à trouver des contacts : Katarina pour la Slovaquie, Paul pour la Slovénie, Véra pour la Hongrie et Malte, Erbil pour la Turquie, Alexis, Zuzana et Ovgu pour Chypre, Camilla et Jérémie pour Rome, Sarantis pour Malte et, une nouvelle fois, Kadri pour l’ensemble de son aide !

 

Les articles sur le site

Même si le rythme de publication quotidien a été tenu à quelques rares exceptions près, le décalage entre la date de visite des villes et la publication des articles et vidéos s’est logiquement accru. Il me reste à monter toutes les interviews réalisées à partir de Ljubljana (c’est-à-dire beaucoup !). La bonne nouvelle, c’est qu’il y aura du contenu sur le site pendant tout l’été !

 

Les entretiens

39 nouveaux entretiens ont été réalisés entre Vienne et Malte, portant le total à 101 interviews avant les dernières qui seront réalisées à Paris. Avec 26 filles pour 13 garçons, le déséquilibre initial a été réparé. Beaucoup de diversité dans les parcours et les opinions, mais pour cela, je vous invite à retrouver toutes les vidéos sur le compte Dailymotion.

 

Merci d’avoir suivi le voyage… et à très bientôt pour la suite du projet !