Carnet 29 : Paris, du rêve à la réalité (bis)…

Du 14 avril au 14 juillet 2011, j’ai eu la chance fantastique de traverser l’Europe, de rencontrer une centaine de jeunes de 35 nationalités et de découvrir le patrimoine des 27 capitales de l’Union européenne. Ce projet était également, par l’intermédiaire de ce site et des vidéos qui y ont été publiées, un moyen de parler d’Europe autrement, dans un contexte où les difficiles négociations financières nous interrogent sur les fondements de notre identité commune et les finalités de la construction politique européenne.

Mes attentes ont été comblées : 20 000 kms parcourus dont 2 000 à pied dans les plus belles villes du continent, près de 10 000 vidéos vues (ce qui confirme que vous avez trouvé un intérêt dans ces interviews), des rencontres inoubliables et la construction d’un réseau d’amitié dans les 27. Un voyage qui m’a permis de mieux connaître et mieux comprendre l’UE, de sortir d’une vision trop franco-centrée de la construction européenne, et qui m’a donné envie de découvrir les pays voisins comme le Belarus, l’Ukraine ou les Balkans. Un an s’est écoulé entre les premières cartes du projet et les derniers articles du site. Un an au cours duquel j’ai pu réaliser pleinement mon rêve européen !

Pourtant, le rêve européen est par nature collectif. Or l’Europe réelle, celle de notre quotidien, est loin de notre idéal. Beaucoup de jeunes rencontrés ont fixé leurs priorités : plus de solidarité, des engagements écologiques forts, un maintien des frontières ouvertes, moins de bureaucratie et de corruption, des institutions plus représentatives et plus démocratiques, une Europe plus présente sur le plan local et capable de s’adapter aux différentes cultures, davantage de projets pour les jeunes de toutes les catégories sociales, une voix unique sur la scène internationale…

Le discours qui voudrait que l’Union européenne n’ait plus d’avenir et qu’elle se préparerait à une lente et irrémédiable dislocation est terriblement pessimiste au regard de tout ce qu’il reste à faire en Europe. Ensemble.