Histoire : L’idée européenne au début du XXe siècle (1918-1944)

En partenariat avec touteleurope.eu, retrouvez une sélection de fiches sur l’Histoire, l’organisation et les actions de l’Union européenne.

En avril, découvrez l’Histoire de la construction européenne, d’Hésiode à nos jours, et référez-vous à la frise multimédia réalisée par touteleurope.eu.

blanc

1918 : Louise Weiss et le mouvement pacifiste

Avant même la fin à la Première Guerre mondiale, un vaste mouvement pacifiste prend forme. Profondément marqué par les combats particulièrement meurtriers, le mouvement pacifiste entend rapprocher les Etats européens afin d’assurer la paix sur le continent. Figure marquante de ce mouvement, Louise Weiss, une intellectuelle française, publie à partir de janvier 1918 un hebdomadaire intitulé l’Europe nouvelle qui prône la paix et l’entente entre les Etats européens.

(…)

1942 : Winston Churchill rédige un mémorandum sur les Etats-Unis d’Europe

Partisan de la coopération entre Etats, Winston Churchill, devenu Premier Ministre britannique, soutient la Déclaration d’union franco-britannique de 1940 qui prévoit des organes de coopération dans les domaines de la défense, de la politique étrangère, des finances et de l’économie, et ce afin d’éviter à la France de signer l’armistice.

Suite au refus français, Churchill rédige, en 1942, un mémorandum sur les Etats-Unis d’Europe. Constatant que l’Europe a été au cœur de deux conflits mondiaux, il propose de remédier à cette violence interétatique par une union entre les peuples européens. En septembre 1946, Churchill reprend cette idée dans le discours prononcé à l’université de Zurich, dans lequel il reconnaît à l’Europe un héritage commun qui pourrait servir de base à la création d’ »une famille européenne en une construction régionale appelée Etats-Unis d’Europe ».

 

Lire l’article en intégralité sur touteleurope.eu