Histoire : Surmonter les crises (1974-1984)

En partenariat avec touteleurope.eu, retrouvez une sélection de fiches sur l’Histoire, l’organisation et les actions de l’Union européenne.

En avril, découvrez l’Histoire de la construction européenne, d’Hésiode à nos jours, et référez-vous à la frise multimédia réalisée par touteleurope.eu.

blanc

9 et 10 décembre 1974 : Sommet de Paris

Sur fond de crise énergétique, les chefs d’Etat ou de gouvernement des Neuf se réunissent à Paris à l’invitation de Valéry Giscard d’Estaing, récemment élu président de la République. Sur proposition française, le sommet de Paris institue, en marge des traités communautaires, le Conseil européen : désormais, les dirigeants européens se rencontreront au moins trois fois par an pour déterminer ensemble les grandes orientations politiques. Le principe de l’élection du Parlement européen au suffrage universel est également adopté. Soucieux d’améliorer leur coopération, les Neuf confient au belge Léo Tindemans la mission de réfléchir à la création d’une Union européenne qui dépasserait le stade de l’intégration économique.

(…)

25 et 26 juin 1984 : le Conseil européen de Fontainebleau met fin à la crise budgétaire

Depuis des mois, les Dix se disputent sur le futur budget communautaire. Les Britanniques estiment qu’ils contribuent trop à un budget dominé par la PAC. Inflexible, Margaret Thatcher ne cesse de réclamer  pour son pays un « juste retour » financier (en lançant le fameux : « I want my money back ! »).

Grâce à la complicité naissante entre François Mitterrand et Helmut Kohl, un compromis est finalement trouvé à Fontainebleau : les ressources financières des Communautés sont augmentées, le financement de la PAC est réduit et le Royaume-Uni voit une partie de sa contribution remboursée par ses partenaires. Depuis cette date, les Britanniques bénéficient d’un rabais dans leur participation au budget communautaire (le fameux « chèque » britannique).

 

Lire l’article en intégralité sur touteleurope.eu