Histoire de l’Espagne en 10 dates

Dans chaque pays visité, les grandes dates de l’Histoire de nos voisins.

 

Ier millénaire av. JC : Les Phéniciens établirent plusieurs villes portuaires (comme Malaga et Cadiz) sur les côtes de la péninsule ibérique, peuplée depuis le Paléolithique par les Ibères, dont l’origine est méconnue, puis par des Celtes.

IIIe siècle av. JC – IVe siècle ap. JC : Après la victoire des Romains lors des Guerres puniques contre Carthage (dont l’extension avait atteint le sud de l’Hispanie), les Celtibères résistèrent un temps à la romanisation, mais la conquête de la péninsule fut achevée par Auguste et la province donna même plusieurs Empereurs à Rome, dont Trajan et Hadrien, et l’économie prospéra pendant les sept siècle que dura la pax romana.

711 : Dominée par plusieurs peuples barbares (notamment les Wisigoths) entre les Ve et VIIe siècles, l’Hispanie fut conquise à partir de 711 par les Maures commandés par Tariq ibn-Ziyad, dont l’extension ne fut arrêtée que par Charles Martel à Potiers en 732. De nombreuses traces de la longue période musulmane perdurent, notamment dans les trésors architecturaux des villes andalouses comme Cordoue et Grenade.

1492 : Débutée par la prise de Tolède par Alphonse VI de León et Castille en 1085, la Reconquista s’acheva avec la prise du royaume musulman de Grenade par les Chrétiens, qui imposèrent la foi catholique avec l’appui zélé de l’Inquisition espagnole (juridiction ecclésiastique) et les lois sur la pureté du sang aboutissant à l’expulsion des Juifs non convertis. 1492 fut également la date de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, à partir de laquelle les rois catholiques entamèrent la colonisation de l’Amérique du sud et le commerce triangulaire.

1516 : Charles Quint devint roi d’Espagne et débuta le Siècle d’Or de l’Empire des Habsbourg, enrichi par l’or du Nouveau Monde et dominant une vaste partie de l’Europe et de l’Amérique latine, puis les Philippines. La défaite de l’Invincible Armada en 1588 démontra les limites de cette puissance européenne et mondiale, qui s’illustra toutefois dans le domaine culturel avec le Don Quichote (1605-1615) de Miguel de Cervantès, considéré comme le premier roman moderne, et les œuvres de peintres comme Diego Vélasquez ou Le Greco.

L’empereur Charles Quint à cheval à Mühlberg, par Le Titien (1948), Museo National del Prado, Madrid


2 mai 1808 : Suite à une période de déclin de sa puissance au XVIIIe siècle qui aboutit à l’indépendance de la plupart de ses colonies dans les années 1800, l’Espagne s’opposa à la Révolution française, mais finit par s’incliner en 1795 contre son voisin. Lorsque Napoléon arbitra le conflit entre le roi Charles IV et son fils Ferdinand VII en faisant de l’Espagne un vassal gouverné par Joseph Bonaparte, la population madrilène se souleva, avec le soutien de l’Angleterre. L’Espagne recouvra son indépendance en 1813 et restaura Ferdinand VII, qui se révéla être un souverain autoritaire.

1936-1939 : Quelques années après la proclamation de la Seconde République espagnole, qui instaura notamment le suffrage universel, et l’élection du Frente popular de Manuel Azaña en 1936, un soulèvement militaire nationaliste entraîna le déclenchement de la Guerre civile. Malgré le slogan républicain ¡No pasarán! (« Ils ne passeront pas ») prononcé par Dolores Ibárruti, la Pasionaria, la victoire des nationalistes se traduit par l’établissement de la dictature du général Francisco Franco, qui demeurera neutre et non-belligérante pendant la Seconde Guerre mondiale.

1975 : Le nouveau roi d’Espagne Juan Carlos, successeur désigné par Franco, se révéla favorable à la transition démocratique du pays, qui se modernise rapidement avant d’intégrer la CEE en 1986.

2004 : L’élection du José Luis Rodriguez Zapatero (PSOE, gauche) à la place de José María Aznar (PP, droite) est concomitante de l’attentat islamiste du 11 mars 2004 qui provoque la mort de 191 passagers à Madrid.

2006-2007 : Après le cessez-le-feu annoncé en 2006 par l’organisation séparatiste basque ETA, la lutte reprend.

 

Pour en savoir plus sur l’Histoire espagnole.